Photos

Vidéo

Présentation

Baptisée « la nouvelle étoile de la pop nubienne » par le prestigieux Guardian Magazine, la chanteuse soudanaise Alsarah basée à Brooklyn, distille avec grâce des mélodies atemporelles sur des rythmiques entêtantes, à la croisée d’influences Est-Africaines et Arabes. Après un premier album sorti en 2014 et couronné de succès, Alsarah et ses musiciens The Nubatones reviennent avec un nouvel opus « Manara ».

Lire plus

Charismatique et indépendante, auteure, compositrice et ethnomusicologue, considérée comme le nouvel étendard de la retro-pop Est-Africaine, Alsarah fait partie de cette génération d’artistes au parcours atypique qui puise dans ses origines de précieuses influences qu’elle croise avec celles qui ponctuent sa vie quotidienne.

Installée à Brooklyn, c’est sans aucun doute la frénésie ambiante, le multiculturalisme et l’incessant fourmillement de cette ville qui guident consciemment ou non Alsarah et ses musiciens à la recherche de cet équilibre parfait entre culture urbaine, modernité et réminiscences traditionnelles. En s’inspirant à la fois de l’âge d’or de la pop des années 70 au Soudan et de l’effervescence New-Yorkaise, Alsarah and The Nubatones construisent un répertoire où un oud survolté aux mélodies électrisées s’entrelace avec des lignes de basse jazz-soul raffinées, et où des percussions incisives aux syncopes modernes donnent un souffle nouveau à des rythmes millénaires. L’influence majeure d’artistes aussi différents que la légende du taarab de Zanzibar la charismatique Bi Ki Dude, ou que l’iconoclaste Grace Jones, donne aux voix d’Alsarah et de sa sœur Nahid qui l’accompagne aux chœurs une richesse vocale incroyable, et permet de grands écarts esthétiques tout en conservant une profonde cohérence.

Si Silt peut être considéré comme les fondations de ce groupe atypique, alors Manara est la maison construite sur ces fondations. Né d’une retraite créative dans le village d’Asilah au Maroc en Novembre 2015, cet album témoigne d’une nouvelle intimité dont le groupe a bénéficié lors de son processus créatif et de la composition de ses chansons.

Sous la direction d’Alsarah, le groupe questionne la migration et explore les différentes émotions que l’on peut ressentir lorsque l’on entame ce voyage vers un nouvel idéal. Manara est une quête, mais aussi une célébration de toutes les manières dont nous pouvons changer, évoluer ou grandir lorsque l’on cherche à se construire une nouvelle vie. De la joie de se retrouver entre personnes aimées, de l’image spirituelle de la mer – la plus vieille route du monde vers de nouveaux horizons, de la générosité des personnes rencontrées sur la route, à la critique de la manière dont les gouvernements les accueillent, Manara est une invitation à l’introspection mais aussi à l’ouverture à nos différences, sources d’enrichissement et de partage. Cette invitation à la réflexion est d’autant plus importante à une époque où l’immigration est perçue par certains comme un véritable fléau.

Alors que le single est aujourd’hui privilégié par les artistes, cet album a lui été pensé pour être écouté du début à la fin, à l’instar de grands classiques comme « Dark Side of the Moon » ou « Musicology ».

Presse

« Un disque tout de noblesse, à la fois pop et ancré dans un imaginaire immémorial, pointant un enjeu crucial de notre temps à travers une musique de nerfs et de lumière. » – Les Inrocks

« Un deuxième album, Manara, vient confirmer la fraîcheur singulière de cette chanteuse soudanaise, qui revisite la pop nubienne des seventies à l’aune de l’effervescence cosmopolite de Brooklyn. Un florilège de percussions roots et de basses syncopées accompagne sa voix de soul aux mille nuances, tantôt gutturales, tantôt sinueusement asiatiques : de la fusion urbaine de groove et de caractère. » – Télérama Sortir

« Sa voix a l’aura d’une reine soudanaise. Sa musique parle de l’immigration, forcée ou désirée, passe de l’électronique à une pop inspirée de la tradition nubienne des années 70, ou de la musique arabe d’Afrique du Nord » Next Libération

« A la tête des Nubatones, la chanteuse soudanaise Alsarah rallume les néons clignotants d’une pop nubienne délicieusement vintage pour la plonger dans le bouillonnement actuel des musiques d’Afrique orientale. » – Les Inrocks

« Alsarah, la nouvelle étoile de la pop Nubienne » The Guardian

« En créant une musique fraîche, à la fois atemporelle et imprégnée de nostalgie, ‘Silt’ est un album excellent qui saisit parfaitement l’essence de ce qu’Alsarah décrit comme ‘la retro pop de l’Afrique de l’Est’» – Songlines

« Cet album a été composé avec la plus grande attention. Les tempos changent et des ponts émergent au moment où les chansons pourraient devenir répétitives (et elles ne le sont pas !). Au contraire de nombreux albums, il nʼy a en SILT aucun artifice. Les interludes entre les titres sont fantastiques et on découvre même quelques remixes qui valent vraiment le détour à la fin de lʼalbum. » Beacon Reader

« Alsarah & The Nubatones libèrent la mémoire africaine avec leur vidéo ʼSoukuraʼ. » Spin

Contacts

Management: Mounir Kabbaj – mounir@gingersounds.com +33 (0) 6 30 87 24 72

Booking Europe/MENA : Chloé Housseau – chloe@fresch-touch.com +33 (0)6 03 37 46 13  / +49 (0)157 73048988

Booking France: Jean-Guillaume Selmer – jean-guillaume@dunose.com +33 (0) 1 42 52 99 70

Booking Allemagne: Dennis Krause – dennis@selectiveartists.com+49 162 670 24 85

Booking Hollande: Rob Van Den Bosch – rob@radar-agency.com +31 (0)20 2333 697

Booking UK: Andre Marmot – andre@wormfood.co.uk +44 (0) 790 043 0996

Presse France: Fred Miguel – frederique.miguel@gmail.com +33 (0) 6 14 73 62 69

Presse Allemagne: Uta Bretsch – uta.bretsch@ubcomm.de +49 (0) 172 2815 102

Presse UK: Mel Ruben – mel@outpostmedia.co.uk +44 (0)20 7684 5637

Editions: Cyril Dohar – cyril.dohar@groundedmusic.fr +33 (0) 6 62 51 97 23

Label: Aaron Schultz– aaron@wonderwheelrecordings.com

Autres artistes Ginger Sounds